La broderie machine


Broderie / dimanche, août 2nd, 2020

Aujourd’hui je te parle de la broderie machine et de ma brodeuse chérie. J’adore cette machine et tout ce que je peux faire avec, alors j’ai envie de te la présenter un peu.

Je ferai peut-être d’autres articles sur le sujet. Je pense au matériel nécessaire pour bien démarrer avec une brodeuse, à différentes “techniques” comme par exemple le génial “tout dans le cadre” (in the hoop en anglais) et pourquoi pas le logiciel de broderie. Est-ce que cela t’intéresserait ? N’hésite pas à me dire s’il y a des points que tu voudrais voir développés sur le blog. Je profite aussi de cette introduction pour remercier la gentille lectrice qui m’a posé des questions sur ma brodeuse et qui m’a donné l’envie de rédiger cet article qui me trottait dans la tête depuis un moment.

Ma machine à broder est une Innov-is V3 de Brother, je l’ai achetée en 2013. Pour illustrer cet article j’ai pris des photos pendant la réalisation d’une broderie d’un verre de mojito (UT13289) achetée sur le site Urban Threads. J’ai réalisée cette broderie sur du tissu à torchon pour participer au défi couture de l’été proposé par Avril Sur Un Fil sur Instagram #DPCete2020.

Le thème proposé pour la quatrième semaine du défi photo est mojito. Parfait pour utiliser cette broderie que j’avais déjà en stock et confectionner un joli torchon pour la cuisine !

Cette machine ne fait “que” de la broderie, d’autres modèles sont des combinées couture/broderie. Elle a une aiguille, c’est-à-dire qu’il faut changer la bobine de fil à chaque changement de couleur, contrairement aux machines à plusieurs aiguilles sur lesquelles plusieurs bobines peuvent être installées.

Pour commencer : le motif de broderie

Un motif de broderie est un fichier informatique que la machine à broder va lire et utiliser pour réaliser la broderie. Chaque marque de brodeuse reconnait un format qui lui est propre. Pour ma machine, qui est une Brother, c’est .pes. Il y a aussi .exp pour Bernina, .jef pour Janome, .xxx pour Singer…

Il me semble que toutes les brodeuses possèdent des motifs de broderie et des polices de caractères enregistrés. Ainsi quand on achète une machine à broder et que l’on commence à s’en servir (ou plutôt que l’on trépigne carrément d’impatience tant l’envie de commencer à s’en servir est grande !!) cela permet de démarrer et d’avoir déjà de quoi faire. Sur ma machine il y en a quelques uns qui sont chouettes mais franchement la plupart m’ont parus désuets et ne m’ont pas convaincue.

Je me suis donc rapidement tournée vers l’achat de fichiers de broderie en ligne. Je les commande principalement sur Urban Threads et Embroidery Library. Ces sites ont des bibliothèques de motifs vraiment incroyables. J’aime particulièrement le côté moderne des broderies que propose Urban Threads. Je me souviens d’avoir halluciné quand j’ai découvert ce site, je voulais toutes les faire et les idées fusaient à longueur de nuit ! (Rassure-moi, ça te fait pareil ??! ) C’est vraiment ce que j’adore avec la brodeuse : la personnalisation et les détails apportés à une cousette sont infinis !

Mais même l’achat de fichiers de broderie peut présenter certaines limites. Comme dans tous les loisirs créatifs on a envie de choses pile comme on les a dans la tête. Pas de problème ! Il est possible de créer ses propres fichiers de broderie avec un logiciel dédié. Ce qui m’avait décidée à acheter ma machine à broder était une promotion à ce moment là : un logiciel de broderie était offert pour l’achat de la machine. Ces logiciels étant assez chers cela m’avait convaincue (bon, je n’avais pas été franchement difficile à convaincre non plus !…). Et j’ai eu de la chance… Beaucoup de chance ! J’avais acheté ma machine le tout dernier jour de la promotion et comme il n’y avait plus le logiciel qui devait être offert avec (toutes les boites avaient été offertes aux clients précédents) j’avais reçu celui de la gamme au dessus. Je n’avais pas vraiment vu la différence sur le coup mais quand j’ai commencé à m’en servir j’étais enchantée ! Depuis j’ai acheté une extension pour monter de version et j’utilise actuellement le PE Design 10 de Brother. Il y a beaucoup à dire sur le sujet, si cela t’intéresse je pourrai écrire un article sur le sujet.

Une fois le fichier de broderie choisi, acheté ou créé il faut le transférer sur la machine à broder. Je le fais avec une clé USB. Notamment car la configuration de mon atelier ne me permet pas de brancher la machine à mon ordinateur.

Clé USB branchée au port USB de la machine.

Préparer son tissu

L’idée générale est de positionner le tissu dans un cadre de broderie, tout comme dans un tambour à broder pour la broderie à la main. Deux cadres étaient fournis avec ma machine :

  • Un qui permet de faire des broderies jusqu’à 10 cm x 10 cm
  • Un qui permet de faire des broderies jusqu’à 18 cm x 30 cm

Le petit est très facile à utiliser, le tissu peut facilement être bien tendu. Le grand est un peu plus difficile. J’ai parfois du mal à tendre suffisamment le tissu et ce dernier peut plus bouger lors de la broderie. Mais il permet de faire de grandes broderies et c’est toujours très beau.

Pour compléter ces deux cadres j’en ai un troisième qui permet de broder dans une zone de 15 cm x 15 cm. C’est celui que j’utilise le plus. Je trouve que c’est un bon compromis entre les avantages et les inconvénients des deux autres.

Tout d’abord il faut choisir quelle sera la zone à broder sur le tissu. Pour cela j’utilise les grilles qui étaient fournies avec les cadres de la machine et je fais des repères avec un stylo Frixion (qui s’efface à la chaleur) ou avec des épingles (si le stylo laisse des traces sur le type de tissu utilisé).

Après avoir décidé à quel endroit du tissu je veux réaliser la broderie je repasse la zone et je positionne un morceau de stabilisateur, coupé un peu plus grand que la taille du cadre, sur l’envers du tissu. Il est possible de broder sur presque tous les types de tissus et la clé du succès est toute simple : le stabilisateur. Il faut en choisir un de poids adapté au tissu, thermocollant ou non, déchirable ou non, hydrosoluble… Je pourrai faire un article sur le sujet car il y a trop de choses à dire pour ici aujourd’hui.

Réaliser la broderie

Un motif de broderie est composé d’une ou plusieurs couleurs. Ces couleurs brodées les unes après les autres forment la broderie. Avant de démarrer une broderie je sélectionne les bobines de fil des couleurs que je vais utiliser et je les mets dans l’ordre près de la machine. Je les ai ainsi à portée de main pour pouvoir installer les bobines sur la machine au fur et à mesure de l’avancée de la broderie.

Couleurs qui composent cette broderie du verre de mojito et sélection des couleurs.

Sur une machine à broder, contrairement à une machine à coudre, le fil utilisé dans la canette est différent du fil d’aiguille, c’est un fil spécial.

Canette avec du fil spécial pour canette de machine à broder.

A chaque fin de couleur la machine s’arrête et indique qu’il faut passer à la suivante. Je change alors la bobine sur le porte bobine. Cette étape est grandement facilitée par la coupe automatique du fil par la machine et l’enfilage automatique du fil dans le chas de l’aiguille.

Et… tadaaam !

Broderie terminée.

L'ananas Filant - Broderie Mojito

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *