Trousse de toilette – L’Atelier des Gourdes


Accessoires, Couture / mardi, février 9th, 2021

Je me suis cousu une nouvelle trousse de toilette avec le patron de l’Atelier des Gourdes (disponible ici) et je suis trop trop contente du résultat !

J’avais déjà utilisé un patron de l’Atelier des Gourdes, celui du sac à langer (si tu veux lire l’article c’est par ici) et cela m’avait tellement plu que j’en avais acheté d’autres, mais sans jamais prendre le temps de les utiliser. Rassure-moi, toi aussi tu as des patrons qui dorment sans raison rationnelle ?

Pour faire cette trousse de toilette j’avais acheté un super tissu il y a quelques temps : une toile enduite trop belle (en toute objectivité) dénichée à Hawaii, lorsque l’on y était allé il y a 2 ans. Et pour la doublure j’ai utilisé une chute de polyester qui me restait en stock (utilisé pour ce projet).

C’est parti pour une trousse de toilette !

J’ai pris énormément de plaisir à coudre cette trousse de toilette. Les explications et schémas sont limpides ! Le patron propose 3 tailles : S, M et L, j’ai cousu la taille L.

Elle fait 25 x 18 x 13 cm, c’est parfait pour mettre plein de bazar.

Pour commencer il faut couper toutes les pièces, entre le tissu extérieur, la doublure et le thermocollant, ça en fait pas mal, il y en a 18.

J’ai en plus rajouté une couche de tissu non prévue par le modèle : mon tissu de doublure est assez fin et transparent alors pour un plus joli rendu, avec plus d’opacité et de tenue, j’ai recoupé toutes les pièces de doublure une deuxième fois dans un drap blanc. C’est ce tissu blanc que j’ai thermocollé, puis j’ai assemblé les pièces de doublure à ces pièces en drap sur tout le tour, à 5 mm du bord avec le point le plus long de la machine à coudre. J’ai ensuite utilisé ces « sandwichs » thermocollant/drap/doublure exactement comme prévu dans le patron pour la doublure.

Découpe de la doublure, du drap et du thermocollant

Une fois cette étape terminée la couture de la trousse peut démarrer. C’est par la poignée que l’on commence. Cela a été une première étape un peu loupée pour moi. J’ai eu du mal à retourner la pièce car la toile enduite accrochait. Et cela a arraché la couche plastifiée par endroit… Bon, tant pis, j’ai recoupé la pièce. Cette fois avec une largeur un peu plus importante et sans la thermocoller, pour que cela soit moins épais. Et là : super !

Après avoir cousu la poignée au dessus le la trousse on coud le passepoil tout autour de la pièce. Sans surprise je l’ai choisi rose !

Pose du passepoil sur la pièce du dessus de la trousse

Puis il faut réaliser la poche intérieure zippée. Pour un fini encore plus soigné j’ai changé le curseur de la fermeture à glissière, je le fais souvent maintenant et j’adore le rendu.

L’assemblage des différentes pièces peut maintenant commencer !

Je fais un point au bout de la fermeture à glissière pour ne pas qu’elle s’ouvre et que sa pose soit plus facile
A cette étape on a plusieurs « cercles » qui constituent les pièces de part et d’autre du zip

La dernière étape est enfin arrivée : la pose des faces du dessus et du dessous de la trousse.

J’utilise des petites pinces pour ne pas laisser de trous dans le tissu enduit

Et voilà ! Une super belle trousse de toilette tropicale, bien grande et pratique. Je l’adore déjà !


4 réponses à « Trousse de toilette – L’Atelier des Gourdes »

  1. Coucou Aude ! Ça a l’air de couler de source pour toi cette cousette ! Moi je l’ai faite à Noël pour ma petite sœur et j’ai eu beaucoup de mal à coudre les faces. Les arrondis sont très moches et pas réguliers. J’ai déjà eu du mal à épingler les 2 tissus correctement ( le fond sur le cercle) avant de coudre. Et avec le passepoil en plus, ouch. Je ne sais pas trop comment faire pour m’y prendre mieux. En tout cas, la tienne elle a la classe, et c’est agréable de voir des images exotiques alors qu’ici, on se caille !

    1. Coucou ! Merci beaucoup pour tes compliments ! C’est vrai que ce n’est pas évident de coudre les faces. J’ai mis beaucoup de pinces pour les positionner sur le cercle, tu peux le voir sur les photos. Et je mis suis reprise à deux fois pour plusieurs angles. Quand ça faisait des petits plis disgracieux je défaisais et au 2ème passage ça allait beaucoup mieux. Ce qui m’a bien aidé aussi c’est de tracer la ligne de couture au stylo sur l’envers des pièces, comme ça je voyais tout de suite si ça déviait. Enfin, tu peux aussi cranter le cercle pour l’aider à se positionner sur les faces. J’espère que tu retenteras ce modèle qui est quand même vraiment chouette !

Répondre à L'ananas filant Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *