Robe Aurore – Coralie Bijasson


Couture, Couture femme / dimanche, juin 10th, 2018

   

Je vous présente la robe Aurore de Coralie Bijasson. Le patron pochette m’a été offert par une amie à sa sortie (merciii Nath !) et j’adore le modèle. Cette robe est très féminine, elle a une jolie jupe froncée à la taille, une encolure ronde joliment dégagée et de mignonnes petites manches raglan.

Je l’ai réalisée avec un satin de coton de chez Bennytex. Ce tissu m’avait tapé dans l’œil car il présente un motif qui varie dans la longueur, cela permet de faire une jolie jupe à la robe, assez originale.

Dans le tableau des tailles je me situe entre plusieurs tailles : 36 au niveau de la poitrine, 38 au niveau de la taille et entre 38 et 40 au niveau des hanches. C’est la première fois que je couds un modèle de cette marque, j’ai donc fait une toile pour vérifier le seyant et faire d’éventuels ajustements. Je l’ai réalisée en 36 en me disant que je pourrai jouer sur les pinces si c’était juste au niveau de la taille.

 

Voici les modifications que j’ai apportées au patron :

  • Buste allongé de 2 cm pour descendre la ligne de taille et qu’elle se pose sur ma taille naturelle. Allonger ou raccourcir une pièce de patron se fait habituellement sur des lignes prévues à cet effet, il n’y en avait pas sur ce patron j’ai donc rajouté les 2 cm au niveau de la taille en continuant les lignes de côté. Cela augmente légèrement le tour de taille mais comme la jupe est froncée cela n’est pas gênant (d’autant plus que, si tu te souviens, je l’ai coupée en 36 alors que je fais un 38 au niveau de la taille)
  • Une seule pièce dos plutôt que deux. Le dos est prévu en 2 parties, or la fermeture à glissière est cousue sur le côté, j’ai décidé de couper le dos en une seule fois. Pour cela j’ai reporté la valeur de la pince milieu dos sur la pince dos, j’ai enlevé la valeur de couture (1 cm) prévue au milieu dos et j’ai coupé mon tissu au pli
  • De même pour la parementure dos, j’ai enlevé la valeur de couture (1 cm) et j’ai coupé mon tissu au pli

Mon assemblage :

  • J’ai surfilé toutes les pièces avant de commencer l’assemblage. Attention il n’est pas nécessaire de surfiler les bords qui seront pris à l’intérieur d’une couture. Par exemple le col de la robe et de la parmenture qui vont être assemblés ensemble

  • J’ai réalisé des surpiqûres nervure pour maintenir les parmentures et les doublures de manches bien à l’intérieur. Ces surpiqûres, visibles sur l’envers du vêtement, se font à 2 mm du bord en cousant la parementure et la valeur de couture de l’encolure (ou, pour les manches, à 2 mm du bord sur la doublure et la valeur de couture du dessus de manche). Par exemple, pour la parementure devant, il faut :
    • assembler endroit contre endroit l’encolure du devant du buste de la robe avec la parementure devant
    • poser l’ouvrage à plat et rabattre au fer à repasser les valeurs de coutures vers la doublure
    • coudre une surpiqûre nervure à 2 mm de la couture d’assemblage sur l’endroit de la parementure et les valeurs de couture
    • utiliser un fil coordonné à la parementure et prendre son temps pour avoir une jolie piqûre bien régulière

Piqûre nervure
  • Pour froncer la jupe, j’ai froncé séparément le devant et le dos plutôt que tout d’un coup. Je trouve que cela évite d’avoir de trop longs fils de fronce, ce qui peut être difficile et augmenter le risque de casse des fils
  • Il est préconisé de coudre les fils de fronce à 5 mm et 8 mm du bord, ils sont donc dans la valeur de couture. Je préfère coudre mes fils de fronce à 7 mm et 1,4 cm du bord. La couture d’assemblage du buste à la jupe sera ainsi entre les deux fils de fronce (1 cm de valeur de couture). Je trouve que cela fait de plus jolies fronces, plus régulières, au niveau de la couture. Il faut ensuite enlever le fil de fronce qui se voit, celui à 1,4 cm du bord
  • J’ai ajouté un crochet juste au dessus de la fermeture à glissière afin que la robe soit bien fermée jusqu’en haut et un petit morceau de tissu à cheval sur le bas de la fermeture pour que cela soit plus agréable contre la peau

  

  • Enfin (et c’est pas l’étape la plus rapide… !) j’ai réalisé un ourlet invisible à la main plutôt que de le piquer à la machine, je trouve que cette finition apporte de la classe à la robe !

  

Je trouve que c’est une très jolie robe, sans difficulté particulière à coudre et agréable à porter. J’ai tout particulièrement aimé le design de la pochette, en papier transparent, le graphisme, le fluo. La planche est claire et le livret bien fait.

Patron : Robe Aurore de Coralie Bijasson

Tissu : Satin de coton de Bennytex

12 réponses à « Robe Aurore – Coralie Bijasson »

  1. La coupe est super jolie! Plus les motifs sa fait très robe de printemps 🙂 tu as du talents!

    N’hésite pas à aller faire un tour sur mon site, je suis graphiste/webdesigner dans le domaine de la couture, je crée et redore l’image des couturières 😉

  2. Elle est vraiment magnifique ta robe Aude !
    J’aime beaucoup la forme et le tissu.
    Tu excelles vraiment en couture !
    Si j’étais plus jeune, avec tes explications très précises je me lancerais parce qu’ Amandine recherche une robe patineuse pour un mariage.

    Ton blog est super 👍🏼

    1. Merci beaucoup pour tes compliments et tes encouragements ! Si je peux t’aider pour une robe dis le moi, je serais ravie de te rendre service

  3. Bravo Aude, j’ai oublié de te féliciter. Lo m’a envoyé le lien de ton blog il y a un moment déjà. Je suis un peu ” couturière ” aussi mais bien loin de cette performance. Éclate toi c’est magique la couture 🤗🤩😍😘
    Plein de bisous👄👄

    1. Merciii Brigitte pour ton gentil mot ! Je te réponds super tard, désolée ! J’ai déménagé entre temps et je n’avais pas vu ton message. Je ne savais pas que tu cousais aussi, qu’est-ce que tu aimes faire ? Tu as des photos ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *