Mon nécessaire de couture – Partie 1 : les 10 indispensables


Accessoires, Atelier, Couture / dimanche, octobre 11th, 2020

Quels sont les outils vraiment nécessaires pour démarrer la couture ? Il existe énormément de matériel disponible, quels sont ceux que je trouve indispensables ? Quels sont ceux qui ne sont pas indispensables mais qui facilitent la couture, surtout si l’on en fait régulièrement ?

La liste est longue ! Je vais présenter ici les 10 outils qui me paraissent essentiels. Et pour les plus enthousiastes une deuxième liste est disponible ici avec les 10 accessoires sans lesquels on peut vivre mais dont je ne pourrais plus me passer.

1. Du fil de qualité

Il est tentant de vouloir acheter le fil le moins cher possible. Quand on débute en couture on se dit que du fil c’est du fil. Mais non ! Il est difficile de faire une belle couture et qui dure sans bon fil. Du fil de bonne qualité permet de réaliser de plus jolis points, à toi les belles coutures régulières, solides et durables !

2. Des aiguilles pour coudre à la main et un dé à coudre

Moi je ne sais pas coudre sans dé à coudre ! Je le mets toujours, même pour juste quelques points. Il se porte sur le majeur et permet de pousser l’aiguille.

3. Des épingles

Je les utilise avec un porte épingle magnétique, je trouve ça vraiment pratique et je ne pourrais pas m’en passer.

4. Un mètre ruban

Le mien est tout simple, je trouve cela plus simple à utiliser que les mètres qui s’enroulent tout seuls, même s’ils sont souvent très mignons avec leurs dessins fantaisies.

5. Une règle à patchwork

J’ai hésité à la mettre dans la liste des indispensables car il est possible de faire sans. Mais qu’est-ce que c’est pratique ! Je m’en sers tout le temps. S’il ne fallait garder qu’une seule règle ça serait celle-ci sans hésiter. Elle mesure 60 x 16 cm, elle est graduée dans les deux sens, permet de faire facilement des angles droits, des parallèles, sa grande surface permet de maintenir le tissu en dessous bien à plat quand je trace un trait. Elle est aussi une très bonne alliée du cutter rotatif et du tapis de découpe, mais eux je les ai mis dans la deuxième liste, celle des « gadgets ».

6. Ciseaux

Il en faut au moins trois paires : une paire utilisée uniquement pour couper le tissu, une paire de ciseaux à broder pour le travail de précision et une paire pour le papier.

7. Un coupe-fil

Ce petit outil n’est peut-être pas indispensable quand on démarre la couture car on peut couper les fils avec des ciseaux. Mais je le mets dans la liste car je l’ai toujours sous la main, juste à côté de la machine à coudre, et que je ne peux pas m’en passer. C’est avec lui que je coupe tous les fils.

8. Un découd-vite ou découseur

Comme son nom l’indique, il sert à découdre rapidement une couture. Il faut glisser le crochet pointu sous le point et couper le fil avec la petite lame. Même si j’aimerais devoir m’en servir moins souvent, c’est indiscutablement le meilleur ami de la couturière !

9. Des craies, des stylos effaçables ou encore une savonnette pour marquer le tissu

J’ai longtemps utilisé un porte-craie avec des mines de toutes les couleurs. Puis je me suis tournée vers les stylos effaçables à la chaleur que j’utilise énormément : les Frixion de Pilot. Hyper pratiques, mais… attention ! Ils peuvent laisser des traces blanches sur certains tissus. Je les utilise donc uniquement sur l’envers des tissus et que sur le bord des pièces. Je ne les utilise jamais au milieu d’une pièce (comme pour tracer une pince).

Ma petite astuce pour les tissus foncés ou difficiles à marquer est d’utiliser une savonnette. C’est ma marraine (celle qui m’a initiée à la couture) qui n’utilisait que cela. A la maison, il suffit de conserver les savonnettes presque terminées, elles sont alors suffisamment fines pour permettre un marquage très précis. Et là, aucun problème de traces, tout partira au lavage !

10. Un fer et une planche à repasser

On ne le répètera jamais assez : pour avoir de jolis résultats en couture il faut RE-PA-SSER. Repasser le tissu, repasser les coutures, repasser l’ouvrage terminé. Bref, il faut un fer et une planche à repasser.


J’ajouterais aussi une machine à coudre et les accessoires qui vont avec (pieds spéciaux, aguilles…), mais si tu es en train de lire cet article c’est que tu en as déjà peut-être une. Est-ce qu’un article de présentation de la mienne t’intéresserait ? Comment je l’ai choisie ? Quelles fonctionnalités j’aime ou j’aime moins dessus. Ce qu’il n’est pas nécessaire ou ce qu’il me manque ? Dis le moi en commentaire ou par message. J’adore quand les lectrices m’écrivent ! Cela me booste toujours énormément.

Je m’égare un peu… Pour terminer cet article n’oublions pas l’essentiel : du tissu, du tissu et du tissu !

Un autre article est disponible ici pour la deuxième partie de la liste, j’ai nommés les « pas indispensables mais vraiment pratiques » !

2 réponses à « Mon nécessaire de couture – Partie 1 : les 10 indispensables »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *