La petite robe verte – Tissuni


Couture, Couture femme / jeudi, novembre 26th, 2020

Quoi ?! Une robe qui peut être faite dans seulement un mètre de tissu ?! Il faut que j’essaye ça tout de suite !

Ma liste de projets de couture est pourtant déjà bien longue mais j’avais trop trop envie de tester ce nouveau patron. Il est en téléchargement gratuit sur le site de Tissuni. Hop en quelques clics il est reçu, imprimé puis assemblé. C’est parti !

Mais la petite robe verte, qu’est-ce que c’est ? Une robe écoconçue par un collectif de couturières issues de grandes maisons. Ce modèle est « dessiné à partir de pièces qui s’emboîtent les unes aux autres afin de minimiser les déchets et réduire le métrage de tissu à moins d’1 mètre. »

Si l’on utilise un tissu de 140 cm de laize il faut seulement 94 cm pour coudre cette robe, génial !

Le modèle n’est actuellement disponible que dans une taille (36-38). Je n’étais pas sûre que cela m’aille, en mesurant sur le patron j’étais même plutôt sûre que cela ne m’irait pas. J’ai décidé de coudre rapidement une toile pour en avoir le cœur net. Pour la faire j’ai cousu avec des valeurs de couture de 1 cm plutôt que les 1,5 cm prévus. Et (bonne) surprise il y avait de la marge. Je n’ai aucune idée de ce que j’ai pu louper en mesurant le patron et je n’ai pas trop cherché ! Je me suis lancée dans la réalisation de ma nouvelle petite robe, en utilisant les valeurs de couture prévues (à 1,5 cm).

Toile réalisée avec des valeurs de couture de 1 cm à la place des 1,5 cm prévus par le modèle.

J’ai utilisé un tissu de mon stock. Un sublime coton tropical acheté sur un coup de tête à Venus à Papeete et qui a dormi dans mon placard pendant bien 2 ans sans que j’ose couper dedans.

A des fins purement scientifiques nous noterons que cette combinaison récurrente (achat compulsif + stockage longue durée) me permet d’avoir un stock de tissus et une liste de projets de couture à rallonge. Ainsi, il commence très sérieusement à me falloir des journées de 48h pour peut être enfin les voir diminuer. Savez-vous où il faut poser ce type de demande d’allongement des journées ? Je cherche toujours… !


Afin de limiter au maximum l’utilisation de tissu pour cette robe : pas de parementure ou de biais rapporté pour les finitions mais des ourlets mouchoir. Un petit tuto illustré est disponible avec le patron, il propose d’utiliser des bandes de papier pour faciliter les coutures des ces ourlets mouchoir à la machine à coudre. Je ne connaissais pas cette technique et franchement elle est top. C’est hyper facile et pratique avec le papier. Voici quelques photos pour te montrer comment faire :

  1. Couper une bande de papier de soie de 2 cm de large. Placer la bande de papier sur le tissu et piquer dessus, à 1 cm du bord
  1. Ouvrir la couture
  1. Piquer au ras du bord du tissu (= piqûre nervure)
  1. Couper le tissu au ras de la couture
  1. Rabattre le papier sur l’envers du tissu en faisant rouler la couture
  1. Piquer au ras de l’ourlet mouchoir puis déchirer le papier de soie
  1. Admirer son travail !

La gamme de montage du patron est succincte mais très claire. Le seul problème que j’ai rencontré à été pour la couture des volants, et je crois que je les ai cousus à l’envers… Je n’ai pas eu le courage de tout défaire. Ça me fait une amélioration possible pour la prochaine petite robe verte que je coudrai 😉

Mes volants montés à l’envers.

Pour réaliser les panneaux froncés sur les côtés. Je couds 2 fils de fronce : l’un au dessus et l’autre en dessous le la couture d’assemblage de cette pièce au reste de la robe. Une fois la pièce cousue j’enlève le fil de fronce du bas, qui se voit, et je laisse l’autre (team feignasse !)

Toutes les coutures sur surjetées pour un rendu propre sur l’envers.
Petit bouton de récup.

Je suis ravie de cette combinaison patron-tissu. Et toi, ça te plait ?
As-tu prévu de coudre cette petite robe verte ?


2 réponses à « La petite robe verte – Tissuni »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *